Flat Track - Essai n°1

J'y vais mais j'ai peur

Jeudi dernier, on s’est essayé au Flat Track grâce à Vintage Racing Spirit et ses, petites mais très fun, Sunday. Alors en fait, c’était surtout une première pour moi, pour Tom c’était la troisième fois.

Sur le papier, la moto c’est mon truc, j’adore cet univers, je travaille dedans (en partie) et j’ai grandi sur les circuits. Dans les faits : je n’ai pas roulé régulièrement depuis que j’ai 10 ans et je n’ai pas le permis. Dur, oui je sais.

 

FT-Lo©ThomasCortesi-1 (Large)

Back on track... ou presque !

Je suis officiellement inscrite au permis (et terrifiée), je me devais donc de profiter de l’occasion pour vérifier si je savais toujours passer des vitesses…

Je monte donc sur la petite 147, bon déjà c’est drôle, je suis de retour sur ma PW 50 en termes de proportions !

La Sunday, en première, ça pique. C’est un peu comme essayer de dompter une chèvre...

Première impression : « Oh mon dieu mais je suis nulle » La Sunday, en première, ça pique. C’est un peu comme essayer de dompter une chèvre… Désolée, je n’ai pas mieux pour illustrer. Je comprends qu’en fait la première ne sert qu’à accéder à la deuxième, elle-même à la troisième… bref je décide de ne pas m’attarder sur ce problème.

Je fais quelques tours de parking, au moindre coup d’accélérateur, je perds l’arrière dans les graviers et heureusement : ça me fait beaucoup rire. Nerveuse la chèvre ! J’en veux une. 

Ça tombe bien, elle est à vendre. Tom décide de l’essayer, même s’il est quasiment sûr de préférer la 187. Si on peut s’amuser à deux avec, je pense qu’on peut craquer. Le pauvre… Il a beau forcer, elle n’a pas l’air décidée à partir en glisse. Au bout de quelques tours, le verdict tombe : « Pas assez de watts ». Pfff encore une incomprise, du coup je l’aime encore plus. Oui j’ai une passion pour les outsiders, on m’appelle la madone des laissés pour compte.

 

Turn Left

Enfin essaye...

Bon allez, cet aprem, c’est la piste ! Tout doux. Tom m’accompagne et veille au grain, je fais le tour gentiment. TRÈS, TRÈS… TRÈS gentiment. Je me rends vite compte que par habitude, avant j’avais toujours le pied droit par terre, oui ben là ça va être compliqué. On apprend donc de nouveaux réflexes.

Je fais des trucs bizarres, en 3ème la moto bloque les roues et cale « toute seule »… #lamauvaisefoi

Bon ok, je ne suis pas vraiment une délicate et quand je repose le pied gauche sur le repose pied, je rétrograde. Et quand 2 vitesses descendent à la volée ben ça ne marche pas. Va falloir se détendre ma petite.

Entre deux sessions, j’écoute avec attention les conseils des uns et des autres, je vous ai gardé le meilleur :

-Dans les virages tu te décales comme je t’ai dit ?

-C’est-à-dire ? Sur l’extérieur de la selle ?

-Oui ben tu vois l’arête extérieure de la selle ? Bon ben en clair tu l’as dans le cul.

-Ah oui oui merci d’ailleurs ça change tout, je gagne grave en adhérence…

Y’a pas que la moto au Flat Track, y’a l’ambiance aussi… 🤣

Mais c’est un super conseil ! Sur les dernières sessions, j’appuie bien mon pied gauche par terre dans les virages et je me décale. Je me rends compte que là en fait tu atteints un point d’équilibre de ouf, surtout vu la hauteur de la Sunday. Et ça y est, j’ai envie qu’elle glisse. Bon je peux me gratter hein puisque si je suis aussi stable, c’est parce que, comme le monsieur il a dit, je décale mes miches et donc je gagne en adhérence. Et si t’es pas trop bête, tu comprends que si je gagne en adhérence, je ne risque pas de glisser.

Donc voilà, première session passée, et ce ne sera pas la dernière. Prochaine étape : va falloir la mettre en glisse ma petite dame ! On verra ça…

Encore merci à Vintage Racing Spirit, Age of Glory et Sunday Motors.

FT-Lo©ThomasCortesi-16 (Large)
FT-Lo©ThomasCortesi-14 (Large)
Social Media

Suivez nos aventures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *